A découvrir : Cracovie, la belle polonaise

17.08.2017 | 0 commentaires

Posée sur les berges de la large Vistule, la deuxième ville de Pologne fut la plus brillante de ses capitales. De son château perché, les rois du pays, repoussant les Tatars, régnèrent sur un immense territoire étendu jusqu’à la mer Noire. La cité a gardé de cette apogée une rare richesse architecturale, sublimée par une vraie joie de vivre.

Le soir tombe sur le Rynek, la vaste place centrale de Cracovie, et les corbeaux envahissent le ciel de leurs cris rauques, fondant sur les clochers et les tours de la vieille ville. Depuis la nuit des temps, la cité est associée à cet oiseau que d’autres peuples voudraient de mauvais augure. Déjà vénéré par les tribus slaves locales, puis emblème des rois polonais, le corbeau, Kruk, lui a vraisemblablement donné son nom.

Ils survolent par centaines les tours inégales de la basilique gothique Sainte-Marie — dont la plus haute culmine à 80 mètres. De son sommet, un guetteur sonne le clairon à chaque heure du jour et de la nuit, pour s’interrompre soudain. Il commémore ainsi, 776 ans plus tard, la mort de son prédécesseur, rendu muet par une flèche tatare. Durant le seul XIIIe siècle, les envahisseurs venus de l’Est déferlèrent à 91 reprises!

suite de l’article [30° degrés magazine]

Vols Genève Cracovie, information et réservations :

www.easyjet.com

Office du tourisme de Cracovie

www.krakow.travel/fr

| Mot-clés :