Chamonix : construction d’une passerelle pour les randonneurs au-dessus du torrent de la Creusaz

03.12.2015 | 0 commentaires

Les équipes du GEIE du Tunnel du Mont Blanc réalisent actuellement une passerelle piétonne au-dessus du torrent de la Creusaz. Inspirée des ponts népalais, cette passerelle est financée par ATMB et SITMB pour un montant total de 350 000 euros. Pour la mairie de Chamonix, ce projet permettra d’assurer une continuité des chemins de randonnée entre le centre-ville ou la cascade du Dard, vers le glacier des Bossons et l’Aiguille du Midi.

Un pont piéton pour un passage des randonneurs en toute sécurité

Ce pont piéton construit pour les randonneurs mesurera 27 mètres de long et permettra de franchir le torrent de la Creusaz en toute sécurité.
« Pour la ville de Chamonix, cette nouvelle passerelle est importante car elle permet d’assurer une continuité des chemins de randonnée entre le centre-ville ou la cascade du Dard, vers le glacier des Bossons et l’Aiguille du Midi », commente Éric Fournier, Maire de Chamonix. « ATMB joue un rôle important pour l’accueil des vacanciers en donnant accès aux stations exceptionnelles de notre vallée. Ce projet s’inscrit dans une démarche plus large pour valoriser notre environnement et optimiser la sécurité de tous », indique François Drouin, Président d’ATMB.

ATMB et SITMB ont investi 350 000 euros pour la réalisation de ce projet. Les travaux de la 1ère phase se sont achevés fin novembre. Après la trêve hivernale, la seconde phase se déroulera du printemps 2016 jusqu’à la fin de l’été.
Pendant toute la durée des travaux, les piétons peuvent circuler librement en empruntant le trottoir du pont routier de la Creusaz.

Un ouvrage inspiré du style népalais pour s’intégrer au paysage

Au moment de sa conception, les équipes du Tunnel du Mont Blanc ont été particulièrement attentives à l’intégration environnementale de la passerelle. « Nous avons travaillé pour que ce projet soit en harmonie dans le paysage montagnard. Nous avons également été mobilisés sur les questions de sécurité liées au bon écoulement du torrent. Ainsi, ce pont est surélevé de 13 mètres au-dessus du torrent », explique Gilles Rakoczy, directeur au GEIE du Tunnel du Mont Blanc. Inspirée du style népalais, la passerelle en bois est soutenue par des câbles qui, au-delà des aspects esthétiques, permettent à l’eau de s’écouler en toute fluidité.

Image d’en-tête : source de la Creuzaz [camptocamp.org CC BY-SA]

Diamant Alpin