Construction de l’écopont de Viry, la restauration d’un corridor biologique entre la France et la Suisse pour la faune

Construction de l’écopont de Viry, la restauration d’un corridor biologique entre la France et la Suisse pour la faune

15.04.2016 | 0 commentaires

En partenariat avec l’Etat de Genève qui cofinance le projet à hauteur de 50 %, ATMB a initié le projet de construction d’un écopont qui s’inscrit dans la Charte du Projet d’Agglomération franco-valdo-genevois.

Cet ouvrage restaurera un important corridor biologique entre la France et la Suisse : Il permettra à la petite, à la moyenne et à la grande faune de relier le Salève à la plaine genevoise. Il a été dimensionné pour le passage du cerf, animal le plus exigeant pour traverser un ouvrage. Il sera large de 25 mètres, soit l’équivalent de 6 voies d’autoroute.

L’écopont sera opérationnel en 2018. L’année 2015 est consacrée à la fin des études préliminaires puis à l’instruction par le ministère du dossier de demande de principe, préalable nécessaire au lancement des appels d’offres par ATMB pour la mise en œuvre du projet.

Investissement ATMB et Etat de Genève : 3 M€ (soit 1,5 M€ pour ATMB).

15.04.2016

Vous pourriez être intéressé par :

FIFAD 2022

FIFAD 2022

Un événement exceptionnel dans sa dimension naturelle et humaine.

Diamant Alpin